Musculation : split ou full body?

Dans la musculation, une question se pose souvent et c’est surtout de savoir quel type de routine suivre. En effet, quand il est question de construire du muscle, il est important de définir la façon dont on va s’entrainer et ce, principalement pour les débutants. Pour cela, il existe généralement 2 types de routines, à savoir le full body et le split routine et pour voir ce qui en est de ces deux méthodes d’entrainement, on va voir ce qui les différencie.

Le full body

L’entraînement en full body est assez simple et direct puisqu’en suivant son nom, il consiste à travailler tous les groupes musculaires du corps dans une seule séance.

Idéal pour construire des muscles rapidement, il aide également à développer la force et propose de nombreux avantages à savoir.

Les muscles sont fréquemment sollicités

L’un des avantages sur le fait d’entraîner le corps en une seule séance est qu’il est possible de les réentrainer rapidement.

Facilite les programmes d’entrainement

L’entraînement complet du corps est souvent  efficace et facile à programmer. En effet, il suffit souvent de faire que très peu d’exercices pour les grands groupes de muscles.

Idéal pour les débutants

La musculation implique souvent son corps à s’habituer à des séances intenses qui peuvent durer de 1 à 2 heures. Avec le full body donc, il est facile de faire cela puisque tous les muscles sont entrainés ensemble donc s’adaptent en même temps à l’entrainement.

Le split

Le split est une méthode d’entrainement qui consiste à diviser les séances d’entrainement par groupe musculaire. L’exemple du split le plus fréquent est quand divise l’entrainement du haut et du bas du corps. Voici quelques avantages du split routine.

Accélère la récupération musculaire

Puisqu’il permet de travailler que quelques muscles par séance, le split permet de récupérer rapidement.

Augmente l’intensité de l’entrainement

Avec le split, il est possible de s’entrainer durement et intensément. En effet, puisqu’on entraine que 2 ou 3 muscles maximum au cours d’une même séance, il est facile de pousser plus lourds et plus fort, ce qui permet d’augmenter considérablement la masse musculaire et la force.

Permet de cibler des muscles précis

Contrairement au full body, le split permet d’isoler un muscle dont on veut améliorer. Effectivement, il arrive qu’on développe un point faible et le fait découvrir au split permet de le rattraper rapidement.

 

Ces quelques lignes ne sont que des informations basiques, mais si vous voulez définir efficacement le type de routine idéal pour vous, il est souvent nécessaire de recourir à l’aide d’un professionnel en culture physique.